Le Massage, un Art de vivre

Moyen de détente très répandu depuis la nuit des temps, le massage se décline sous plusieurs formes afin que chacun puisse en bénéficier comme bon lui semble : sur table, assis sur chaise ergonomique, habillé, à l’huile…

L’objectif du massage-bien-être est avant tout d’apporter de la détente, de lâcher prise, de se préparer avant un effort physique et de récupérer après, de s'accorder un temps pour soi, de relancer les divers systèmes internes, de (re)connecter avec son corps, de prendre soin de soi, de libérer nos émotions... En y associant des techniques comme la respiration profonde, la réflexologie plantaire… on optimise les bienfaits. La détente est plus profonde, le ressenti de notre propre corps s’affine…

Il est bon de bénéficier de massages de façon régulière afin de développer l’écoute de notre corps et de favoriser un état de bien-être prolongé, voire durable.

Il est vrai que la pratique régulière de massages ne fait pas partie de notre culture occidentale.

Il arrive que nous ayons un rapport à notre corps très restreint. Nous le réduisons parfois à une simple enveloppe charnelle et n’en prenons pas toujours conscience. Nous le malmenons parfois et ne prêtons pas attention aux signaux qu'il nous envoie (douleurs, maladies…).

En cas de maladie, de problèmes médicaux; nous nous rapprochons le plus souvent de notre médecine « traditionnelle».

Bien que le massage ne se substitue en rien aux traitements médicaux, il peut être une alternative, un moyen de prévention, une aide pour certains maux quotidiens liés au stress par exemple, et à tout ce qu’il induit : insomnies, tensions, contractures, respiration courte, sensation d’étouffement, problèmes digestifs, migraines…

Il est bon de considérer la médecine traditionnelle accompagnée de la pratique régulière de massages et techniques associées afin de conserver un bon équilibre corps-esprit et d’optimiser notre ressenti.

Le massage peut être envisagé comme un moyen de détente et de prévention santé.